Les évaluations des prix de l'immobilier au Portugal atteignent des chiffres d'avant la pandémie

Les valorisations bancaires des immeubles s'élèvent à 1 111 euros par m2 en avril, la même valeur qu'avant la pandémie de coronavirus.

Nattanan Kanchanaprat en Pixabay
Nattanan Kanchanaprat en Pixabay
10 juin 2020, Rédaction

En avril, les banques au Portugal ont à nouveau augmenté la valeur des évaluations réalisées dans le domaine du crédit au logement et des hypothèques. Après avoir baissé d'un euro en mars, par rapport au mois précédent, à 1 110 euros par mètre carré (m2), la valeur des évaluations bancaires a augmenté à nouveau d'un euro pour atteindre 1 111 euros par m2. C'est donc le même chiffre record qui a été observé en février, avant la pandémie, avant que le pays ne soit paralysé par le coronavirus.

«Cette valeur (1 111 euros par m2) représente une augmentation de 0,1% par rapport à mars et de 9,5% par rapport au même mois de l'année précédente. Il convient de noter que, malgré les circonstances exceptionnelles, le nombre d'évaluations bancaires concernaient environ 22 000 personnes». Ce chiffre est de 2% inférieur à celui de la même période de l'année précédente et de 12% inférieur au mois précédent, lit-on dans la note publiée par l'Institut national de la statistique du Portugal (INE).

La plus forte augmentation mensuelle a été enregistrée dans la région autonome des Açores (3,2%) tandis que la plus forte baisse a été observée dans l'Alentejo (-0,2%). En glissement annuel, la plus forte augmentation s'est produite dans la zone métropolitaine de Lisbonne (11%) et la plus petite Alentejo (0,0%).

Dans le cas des appartements, la valeur médiane des évaluations bancaires s'élevait à 1 210 euros par m2, en hausse de 10,3% par rapport à avril de l'année dernière (+113 euros) et de 0,1% par rapport au mois précédent (+1 euro).

«La valeur la plus élevée (1 490 par m2) a été observée dans la zone métropolitaine de Lisbonne et la plus faible dans l'Alentejo (858/m2). Par rapport au mois précédent, la valeur a augmenté de 0,1%, la région centrale affichant la plus forte hausse (2 %) et la région autonome de Madère la plus forte baisse (-0,7%). En termes annuels, la zone métropolitaine de Lisbonne a enregistré la croissance la plus importante (11,9%) et l'Algarve la plus faible (4,7%)», conclut INE.

Par typologie, la valeur médiane de la valorisation des immeubles T3 (2 chambres) a augmenté de 1 euro (1 235 euros par m2), tandis que le T4 (3 chambres) a baissé de 1 euro (1 093 euros par m2). Selon l'INE, ces deux typologies représentaient 80,7% des évaluations d'appartements en avril.

En ce qui concerne les maisons et les villas, la valeur médiane de l'évaluation bancaire était de 939 euros par m2 en avril, en hausse de 6,7% (+59 euros) sur la même période et de 1,7% (+16 euros) le mois précédent.

«Les valeurs les plus élevées ont été observées en Algarve (1 602 euros par m2) et dans la zone métropolitaine de Lisbonne (1 462 euros par m2), l'Alentejo enregistrant la valeur la plus faible (763 euros par m2).»

Prêt pour trouver la maison de vos rêves ?

Prêt pour trouver la maison de vos rêves ?

Trouvez des maisons à vendre et des locations à long terme sur idealista