Combien coûte une maison au Portugal ?

Acheter une propriété au Portugal peut être un bon investissement, mais combien coûte vraiment une propriété portugaise? Jetons un coup d'œil aux prix des maisons à travers le Portugal.

Gtres
Gtres
3 août 2020, Rédaction

L'achat d'une propriété au Portugal devient de plus en plus cher. Au premier trimestre 2020, le prix médian des logements était de 1 117 euros le mètre carré, soit 3,3% de plus qu'au trimestre précédent et 10,5% de plus qu'à la même période l'an dernier. Ces données ont été produites par l'Institut national des statistiques du Portugal (INE), soulignant que les chiffres ne reflètent pas encore l'impact de la pandémie de la COVID-19 sur le marché du logement et qu'ils peuvent « s'éloigner des conditions de marché actuelles ».

Résumé du prix de l'immobilier au Portugal

Selon l'INE, le prix médian du logement est resté supérieur à la valeur nationale (précédemment mentionnée de 1 117 euros/m2) dans les régions de l'Algarve (1 668 euros/m2), de la zone métropolitaine de Lisbonne (1 515 euros/m2), de la région autonome de Madère (1 250 euros/m2) et la région métropolitaine de Porto (1 136 euros/m2).

« Au cours de la période considérée, 46 communes ont affiché un prix médian supérieur à la valeur nationale, situées principalement en Algarve (14 sur 16 communes) et dans la zone métropolitaine de Lisbonne (15 sur 18) », conclut l'INE, en ajoutant que Lisbonne a enregistré le prix le plus élevé du pays (3 333 euros/m2), ce qui veut dire qu'une maison de 100 m2 coûterait environ 333 000 euros.

« Il y avait aussi des valeurs de prix de l'immobilier supérieures à 1 500 euros/m2 à Cascais (2 681 euros/m2), Oeiras (2 257 euros/m2), Loulé (2 221 euros/m2), Lagos (1 967 euros/m2), Albufeira (1 939 euros/m2), Porto (1 873 euros/m2), Tavira (1 864 euros/m2), Odivelas (1 847 euros/m2), Loures (1 672 euros/m2), Faro (1 663 euros/m2), Funchal (1 621 euros/m2), m2), Vila Real de Santo António (1 594 euros/m2), Aljezur (1 592 euros/m2), Lagoa (1 591 euros/m2), Almada (1 576 euros/m2), Amadora (1 563 euros/m2), Silves (1 528 euros/m2) et Matosinhos (1 520 euros/m2), deux communes de plus qu'au trimestre précédent », ajoute l'INE.

Il convient de souligner que la plus forte augmentation des prix d'une année sur l'autre au Portugal a été observée dans la ville de Vila Nova de Gaia, qui a vu ses prix médians des logements augmenter de 20,1% (contre 10,5% à l'échelle nationale), avec un prix de 1 125 euros/m2. Funchal (Madère) a enregistré la plus forte croissance par rapport au trimestre précédent (+ 5% contre + 3,3% au Portugal), avec 1 621 euros/m2.

Prix des maisons neuves vs propriétés d'occasion au Portugal

Les données publiées par l'INE montrent qu'entre janvier et mars 2020, le prix médian del'immobilier neuf dans le pays était de 1 209 euros/m2, un chiffre légèrement supérieur à celui des logements existants: 1 102 euros/m2.

« La région métropolitaine de Lisbonne (1 950 euros/m2), l’Algarve (1 877 euros/m2), la région autonome de Madère (1 377 euros/m2) et l’aire métropolitaine de Porto (1 336 euros/m2) ont présenté un prix médian des propriétés nouvellement construites au-dessus de la valeur nationale. Dans le cas des propriétés existantes, les mêmes départements ont dépassé la référence nationale : le prix le plus élevé a été enregistré en Algarve (1 627 euros/m2), suivie par la zone métropolitaine de Lisbonne (1 473 euros/m2), la région autonome de Madère (1 211 euros/m2) et la zone métropolitaine de Porto (1 111 euros/m2) », a conclu l'Institut, ajoutant que, comme lors des trimestres précédents, la zone métropolitaine de Lisbonne présentait la plus grande différence entre le prix des biens neufs et d'occasion (477 euros/m2).

Il faut également noter que la ville de Lisbonne a enregistré la plus grande différence entre les prix des biens neufs (4 379 euros/m2) et des logements d'occasion (3 231 euros/m2), soit 1 148 euros/m2.

Prix de l'immobilier à Lisbonne

Trois des 24 quartiers de Lisbonne ont enregistré des prix médians pour la vente de biens immobiliers supérieurs à 4 500 euros/m2, bien au-dessus de la médiane nationale (1 117 euros/m2) et de la ville de Lisbonne elle-même (3 333 euros/m2). Ces quartiers sont Santo António (5 340 euros/m2), qui comprend l'Avenida da Liberdade et les zones adjacentes, Misericórdia (5 112 euros/m2), qui comprend la zone du Bairro Alto et Cais do Sodré, et Santa Maria Maior (4 807 euros/m2), qui comprend la région de Castelo et Baixa/Chiado, selon l'INE.

« Les quartiers de Parque das Nações, Misericórdia, Estrela, Santo António, São Domingos de Benfica, Alvalade, Santa Maria Maior et Campo de Ourique ont enregistré, simultanément un prix médian supérieur à la valeur de la ville de Lisbonne (3 333 euros / m2) et des taux de variation, par rapport à la même période de l'année précédente, plus hauts également que celui de la ville elle-même (+ 7,1%). Les quartiers de Marvila, Carnide, Campolide, Alcântara, Ajuda et Arroios ont enregistré des prix et des taux de variation inférieurs à ceux de la ville de Lisbonne. Les quartiers de Santa Clara (2 393 euros/m2) et Olivais (2 463 euros/m2) affichent des valeurs inférieures à 2 500 euros/m2. Les quartiers de São Vicente, Carnide et Campolide sont les seuls à avoir une évolution négative », dit le document.

Prix de l'immobilier Porto

Dans le cas de Porto, les quartiers de Bonfim, les quartiers groupées de Lordelo do Ouro et Massarelos, et les quartiers groupées d'Aldoar, Foz do Douro et Nevogilde, affichent un prix médian supérieur à la valeur de la ville de Porto (1 873 euros/m2) : ces valeurs sont respectivement de 1 934 euros/m2, 2 241 euros/m2 et 2 593 euros/m2. C'est aussi un taux de variation annuelle respectivement de + 16,9%, + 16,2% et + 11,6%, supérieur à celui observé dans la ville (+ 11,4%).

« Les quartiers regroupées de Cedofeita, Santo Ildefonso, Sé, Miragaia, São Nicolau et Vitória se sont distinguées pour présenter simultanément un prix de vente médian de 2 169 euros/m2) supérieur à la valeur de la ville de Porto et un taux de variation de +9,8% comparé à la même période de l'année précédente, taux inférieur à celui enregistré dans la ville de Porto. Les quartiers de Ramalde et Campanhã ont enregistré simultanément un prix médian (respectivement 1 637 euros/m2 et 1 208 euros/m2) et une variation sur un an (respectivement + 4,6% et + 9%) inférieure aux valeurs enregistrées dans la ville de Porto », précise l'INE, concluant que le quartier de Campanhã enregistrait le prix médian le plus bas (1 208 euros/m2 ) et le quartier de Paranhos le taux de variation le plus élevé par rapport à la même période de l'année précédente (+ 19,3%).

Prêt pour trouver la maison de vos rêves ?

Prêt pour trouver la maison de vos rêves ?

Trouvez des maisons à vendre et des locations à long terme sur idealista