Le congé parental au Portugal pourrait être prolongé à 12 mois à plein salaire

Le congé de maternité et le congé de paternité au Portugal pourrait être prolongé de 4 mois à 1 an / Omar Lopez/Unsplash
Le congé de maternité et le congé de paternité au Portugal pourrait être prolongé de 4 mois à 1 an / Omar Lopez/Unsplash
16 mai 2019, Rédaction

Au Portugal, le congé de maternité devrait être prolongé à 12 mois, avec 100% du salaire, si une loi est adoptée à l'issue d'un débat à l'Assemblée de la République (AR), à la suite d'une pétition signée par 21 038 personnes. Ce nouveau règlement protégerait les dispositions relatives à la maternité pour les personnes qui ne veulent pas ou ne peuvent pas prendre toute une année de congé, même si la période de congé parental en cours continue d'exister.

Les signataires de la demande soutiennent en revanche que cette période plus longue ne peut être utilisée que par ceux qui ont accumulé au moins trois années de prestations, puisqu'ils comprennent « le coût que cette mesure peut entraîner », que ce soit le père ou la mère qui prenne le congé parental.

Les pétitionnaires soulignent que, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), les bébés devraient être allaités jusqu'à l'âge de deux ans et nourris exclusivement au lait jusqu'à l'âge de six mois, ce qui n'est pas possible avec les périodes de congé actuellement accordées par l'Institut portugais de sécurité sociale ( « Instituto de Segurança Social » ou ISS), et « il est nécessaire de donner au bébé des aliments solides bien avant ».

Actuellement, l'ISS au Portugal paie un congé familial à 100% sur 120 jours (quatre mois) ou 150 jours (cinq mois) si le congé de 120 jours est partagé entre père et mère, auquel cas le père a droit à 30 jours de congé supplémentaires.

Les 60 jours supplémentaires dus aux parents s’ils donnent naissance à des jumeaux sont également rémunérés au plein salaire. Il y a 30 jours pour chaque jumeau. Cela s'ajoute au nombre normal de congés et aux jours de congé de paternité qui ne peuvent être pris que par le père.

Les parents peuvent également prendre 150 jours de congé supplémentaires, rémunérés à 80% du salaire mensuel si un seul des parents le perçoit, et à 83% s'il est partagé entre eux, auquel cas il passe à 180 jours et 30 de ces jours doivent obligatoirement être pris par le père.

Les signataires de la pétition font également valoir, pour augmenter le congé parental au Portugal, que les heures d'allaitement, actuellement fixées à deux heures par jour, devraient être prolongées au moins jusqu'au troisième anniversaire de l'enfant, « sans pénalités pour les parents ».

Le même jour de l'examen de cette pétition lors de la séance plénière d'AR, le parti politique People-Animals-Nature (« Pessoas-Animais-Natureza » ou PAN) a présenté un projet de loi visant à prolonger le congé parental lorsque des bébés sont nés prématurément au Portugal.

« Nous estimons que les parents d'enfants prématurés devraient avoir droit à un congé parental initial prolongé et que les jours d'hospitalisation de l'enfant devraient être ajoutés à la période de congé parental initial et être payés à 100% », affirme le parti, justifiant que « lorsque l'enfant sort de l'hôpital, une grande partie de la période de congé parental à laquelle les parents ont droit est déjà écoulée ».

Prêt pour trouver la maison de vos rêves ?

Prêt pour trouver la maison de vos rêves ?

Trouvez des maisons à vendre et des locations à long terme sur idealista