Dans quelles villes du sud de l'Europe faut-il faire le plus d'efforts pour payer le loyer ?

Setúbal est à la deuxième place du classement, seulement dépassé par la ville italienne de Milan. Faro et Évora font également partie du top 10.

Freepik
Freepik
7 mai 2021, Rédaction

Milan est la capitale de l'Europe du Sud où le taux d'effort des familles pour payer un loyer est le plus élevé : 42,6%. Un chiffre supérieur à celui enregistré, par exemple, à Madrid (36,3%) et à Lisbonne (35,8%). Une autre ville portugaise, Setúbal, occupe la deuxième place de ce classement (40,6%). Il s'agit d'une étude d'idealista, qui a croisé les prix de location en mars 2021, dans les métropoles d'Italie, d'Espagne et du Portugal, avec le revenu familial net estimé pour cette même période.

Il faut également noter que le top 10 est composé de cinq villes italiennes et de deux espagnoles ainsi que de trois portugaises, dont Faro (38,8%) et Évora (37,8%).

Les experts recommandent de ne pas dépasser le tiers des revenus pour le paiement des loyers. Cependant, dans huit villes portugaises, cette limite est dépassée. La même chose se produit, par exemple, en Espagne.

Dans le cas spécifique du Portugal, Setúbal est l'endroit où les familles doivent faire un effort financier plus important pour pouvoir louer une maison, devant consacrer 41% de leurs revenus au paiement du loyer. Lisbonne et Porto ont un taux d'effort plus faible : respectivement 35,8% et 30,8%.

Comparée aux autres villes du sud de l'Europe, Milan est de loin la métropole la plus chère pour les locataires (42,6% des revenus). Le top cinq est complété, dans cet ordre, par Setúbal (40,6%), Vicenza (39,6%), Lanusei (39,1%), Santa Cruz de Tenerife et la ville de Faro en Algarve (toutes deux avec un taux d'effort de 38,8%).

Prêt pour trouver la maison de vos rêves ?

Prêt pour trouver la maison de vos rêves ?

Trouvez des maisons à vendre et des locations à long terme sur idealista