Les prix des logements au Portugal devraient baisser de 2,5% en 2020, mais S&P prévoit une reprise rapide

Standard & Poor's (S&P) indique une baisse des prix des logements sur tous les marchés européens cette année, avec les baisses les plus importantes en Italie, en Irlande, en Espagne et au Royaume-Uni.

Photo de Diego García sur Unsplash
Photo de Diego García sur Unsplash
25 mai 2020, Rédaction

Les prix des logements devraient chuter sur presque tous les principaux marchés européens cette année en raison des effets économiques de la pandémie de la COVID-19, selon les conclusions des économistes de Standard & Poor's (S&P) Global Ratings. L'agence de notation financière prévoit une baisse de 2,5% des prix des logements au Portugal après une hausse des prix avant la crise, mais pointe vers une reprise rapide et une forte croissance d'ici 2022.

S&P a effectué une analyse du marché résidentiel en Europe dans un récent rapport intitulé «Le soutien public à l'emploi entraînera une chute des prix du marché européen du logement», traitant principalement des conséquences de la crise COVID-19. Les résultats montrent également un avenir prometteur, car ils indiquent, en général, des baisses minimes des prix.

«Nous estimons que les prix des logements chuteront d'entre 3% et 3,5% en Irlande, en Italie, en Espagne et au Royaume-Uni, 2,5% au Portugal et d'entre 1,2% et 1,4% en Belgique, en France et en Allemagne», explique Boris Glass, économiste principal chez S&P Global Ratings, dans un récent communiqué. «Ce n'est qu'en Suisse que nous prévoyons une hausse des prix d'au moins 0,5% cette année», ajoute Glass.

S&P
S&P

Le soutien à l'emploi peut arrêter les chutes

Néanmoins, S&P s'attend à ce que les marchés se redressent plus rapidement que prévu. L'agence de notation financière est convaincue que les prix augmenteront à nouveau rapidement d'ici la fin de 2022, en grande partie grâce au soutien à grande échelle mis en œuvre par le gouvernement. Selon S&P, le soutien devrait contenir les taux de chômage et, par conséquent, la baisse des prix des logements.

De plus, S&P souligne l'action rapide de la Banque centrale européenne (BCE) pour limiter la détérioration des conditions de crédit et considère que la politique monétaire devrait «continuer à être extrêmement flexible et favorable même lorsque les économies se redresseront».

«Actuellement, les ménages accumulent de l'épargne», ce qui, selon Glass, «devrait contribuer à soutenir la reprise de l'économie et du marché du logement, car les mesures visant à contenir le virus sont en train d'être levées et les économies commenceront progressivement à revenir à la normalité», ajoute-t-il.

Cependant, l'agence de notation financière prévient dans le rapport que les prévisions pourraient être révisées à nouveau s'il y a une nouvelle épidémie de coronavirus en automne ou si le marché de l'emploi ne répond pas positivement aux mesures mises en œuvre par les gouvernements européens.

Prêt pour trouver la maison de vos rêves ?

Prêt pour trouver la maison de vos rêves ?

Trouvez des maisons à vendre et des locations à long terme sur idealista