Se porter garant pour une hypothèque ou une location : faîtes le point

Se porter garant peut présenter des risques / Gtres
Se porter garant peut présenter des risques
13 septembre 2018, Rédaction

De nombreuses banques demandent un garant lors de l'octroi d'un prêt pour acheter une maison, mais certains propriétaires en font également la demande pour des contrats de location. Dans cet article d’Alerta Deco (Association portugaise des consommateurs) pour idealista/news, nous expliquerons les grandes lignes de cette procédure standard sur le marché du logement, et quels en sont les risques.

"Mon fils m'a demandé de me porter garant pour son hypothèque. Puis-je être garant? Mais qu'est-ce qu'un garant? "

Le garant est la personne qui fournit des garanties personnelles pour le paiement des dettes d’une personne redevable, par le biais de ses biens et sous la forme d’une caution. La caution est une garantie spéciale et personnelle de respect des obligations.

Tout citoyen peut être garant, dans la mesure où il est admis en tant que tel, en l’occurrence, par la banque à laquelle l’hypothèque a été demandée pour l’achat de la maison. Il s’agit d’une pratique courante pour conclure un contrat d’hypothèque afin d’acheter un bien immobilier ainsi que dans le cas des contrats de location.

Les critères pour l’approbation du garant par la banque sont très divers et même subjectifs. Certaines banques préfèrent que les garants aient un grand patrimoine, tandis que d’autres institutions financières peuvent considérer qu’il est plus important d’avoir comme garant une personne qui ait un salaire élevé.

Avant d'accepter d'être un garant, renseignez-vous et pensez-y à deux fois ! En vous portant garant, vous vous engagez à payer la dette du débiteur s’il ne le fait pas. En d’autres mots, la caution est le contrat par lequel le garant accepte de payer la dette d'un tiers, du débiteur "original", au cas où il ne le ferait pas.

Par conséquent, accepter d'être garant doit être une décision réfléchie au vu des obligations assumées. Si les choses tournent mal et que votre enfant est contraint de faire face à un événement imprévu, tel que le chômage ou une réduction de salaire, vous devrez assumer votre responsabilité en tant que payeur de l’hypothèque. De ce fait, vos biens ont été donnés en garantie de la dette d'un tiers et cela vous oblige, en cas de défaut de paiement de sa part, de payer les dettes du débiteur envers le créancier.

Puis-je cesser d'être un garant ?

De nombreux garants veulent cesser de l’être, mais en règle générale, ils ne peuvent se désengager que si le créancier et le débiteur sont d'accord. Mais il est peu probable que le créancier accepte une réduction des garanties.

Ces histoires finissent presque toujours mal. Le garant devant assumer le paiement de la dette, il pourrait, à l’avenir, demander au débiteur la prise en charge du paiement. Mais dans la pratique, si le débiteur n’a pas réussi à payer la dette au créancier, il risque d’avoir du mal à payer le garant, à moins que sa situation financière ne subisse un changement important.

Referrer media
Prêt pour trouver la maison de vos rêves ?

Prêt pour trouver la maison de vos rêves ?

Trouvez des maisons à vendre et des locations à long terme sur idealista