Tendances des chambres à louer et des colocations au Portugal en 2020

L'offre de chambres à louer au Portugal a grimpé de 77% et Lisbonne est la ville la plus chère, tandis que le profil de ceux qui choisissent de partager une maison change.

Photo par Andrew Neel sur Unsplash
Photo par Andrew Neel sur Unsplash
21 septembre 2020, Rédaction

Louer une chambre au Portugal n'est plus une tendance exclusivement liée aux étudiants. De plus en plus de jeunes adultes optent pour cette solution : soit parce qu'ils commencent à travailler, soit parce qu'ils veulent vivre hors du domicile de leurs parents et c'est une option moins chère compte tenu des coûts de location d'un bien entier. Cette option est aussi, bien sûr, une alternative à l'achat et une excellente option pour les jeunes expatriés qui s'installent au Portugal, que ce soit pour étudier ou travailler. L'année dernière, selon une étude publiée par idealista sur le marché de l'immobilier au Portugal, l'offre de chambres à louer en colocation a grimpé de 77%, ce qui a contribué à une légère baisse des prix dans certaines zones.

Selon le rapport annuel sur la location de chambres et les colocations au Portugal, l'augmentation de l'offre a conduit à une baisse des prix des chambres à Lisbonne et Porto, la baisse dans la capitale étant de 9% et de 3% à Porto, par rapport au dernier 12 mois. Les prix ont également baissé à Faro d'environ 8%. A Coimbra et Braga, les montants des chambres à louer restent inchangés par rapport à l'année dernière, avec Aveiro et Leiria en hausse, avec une augmentation de 13% dans les deux villes.

VilleÂge moyenPrix : août 2019 (€)Prix : août 2020 (€)Variation
Aveiro31236 €267 €13%
Braga33256 €255 €0%
Coimbra27202 €203 €0%
Faro29315 €290 €-8%
Leiria31190 €214 €13%
Lisbonne32410 €371 €-9%
Porto31308 €299 €-3%
Setúbal35280 €288 €3%

Malgré la baisse, Lisbonne reste la ville avec les chambres à louer les plus chères au Portugal, où les prix avoisinent les 371 euros par mois, suivie de Porto (299 euros par mois), Faro (290 euros par mois), Setúbal (288 euros), Aveiro (267 euros) et Braga (255 euros). En revanche, parmi les villes analysées, les endroits les moins chers au Portugal pour louer une chambre sont Coimbra (203 euros) et Leiria (214 euros). Il convient également de noter que la demande de chambres en colocation au Portugal a augmenté de 8% par rapport à la même période de l'année dernière.

Le profil de ceux qui partagent une maison ou un appartement au Portugal

Les personnes âgées de 33 ans, vivant dans le centre des grandes villes et non-fumeurs (bien qu'elles soient tolérantes envers ceux qui fument), se démarquent dans les profils susceptibles de partager une colocation au Portugal.

L'âge moyen des habitants d'une maison partagée varie selon la zone géographique, Setúbal étant la ville avec la moyenne la plus élevée, autour de 35 ans. Braga suit, avec une moyenne d'âge de 33 ans et Lisbonne où la moyenne est de 32 ans. A Aveiro, Leiria et Porto, la moyenne est de 31 ans pour les trois villes, suivie de Faro, avec une moyenne de 29 ans. Coimbra, traditionnellement une ville étudiante, a un âge moyen plus bas - les habitants des colocations de cette ville ont en moyenne 27 ans.

L'étude montre également que dans 77% des propriétés partagées, les deux sexes vivent ensemble, tandis que dans 18% sont seulement des femmes et 5% des colocations sont exclusivement avec des hommes.

Louer une chambre n'est plus réservé qu'aux étudiants

Les données publiées dans ce rapport révèlent que la location de chambres n'est plus une option de logement exclusivement réservée aux étudiants, mais est également devenue l'option de choix pour les jeunes dans leurs premières années sur le marché du travail et, dans certains cas, même plus tard. La réalité actuelle du marché portugais de la location dans les grandes villes rend difficile d'assumer le coût d'une maison entière pour de nombreuses personnes célibataires ou séparées, faisant de la colocation une option plus avantageuse. La colocation continue d'être un stimulant pour de nombreux jeunes qui souhaitent être indépendants et quitter la maison de leurs parents, une tendance qui est susceptible de s'intensifier dans les années à venir.

Prêt pour trouver la maison de vos rêves ?

Prêt pour trouver la maison de vos rêves ?

Trouvez des maisons à vendre et des locations à long terme sur idealista