Un garant est-il requis pour les contrats de location au Portugal ?

La réponse est non. Mais de nombreux propriétaires exigent un garant, ce qui en fait une condition essentielle à la conclusion du contrat.

Gtres
Gtres
5 octobre 2020, Rédaction

Le marché de la location semble gagner en popularité au Portugal et de plus en plus de personnes choisissent de louer plutôt que d'acheter. C'est une tendance qui se reflète dans les données les plus récentes de l'Institut national de la statistique du Portugal (INE), qui montrent que le nombre de nouveaux contrats de location au Portugal a augmenté au premier semestre par rapport à la même période l'année dernière.

Si vous envisagez d'emménager au Portugal, louer une propriété est une bonne option pour ceux qui ne veulent peut-être pas s'engager à long terme à l'étranger car vous pouvez avoir des doutes et des questions sur le processus et sur la location contrats au Portugal. L'une des questions fréquemment posées concernant les locations au Portugal est la suivante : est-il obligatoire ou non d'avoir un garant lors de la signature d'un contrat entre le propriétaire et le locataire. Nous expliquons tout sur ce sujet sur une base légale, avec l'aide du cabinet d'avocats CRS Advogados.

La réponse directe est non. Un garant n'est pas obligatoire pour la constitution et la validation d'un contrat de location au Portugal. Cependant, il est vrai que de nombreux bailleurs en exigent un et que cette exigence est une condition essentielle à la conclusion du bail, expliquent les experts.

L'intérêt du propriétaire est de s'assurer qu'il ou elle recevra la valeur du loyer, et si le locataire ne peut obtenir un tiers pour agir comme garant, alors d'autres garanties doivent être fournies, comme, par exemple, un dépôt en espèces ou l'obtention d'une garantie bancaire, entre autres alternatives.

A titre d'exemple, les experts du cabinet d'avocats suggèrent d'utiliser un compte bancaire commun (où l'argent ne peut être transféré qu'avec l'autorisation des deux parties, propriétaire et locataire), évitant ainsi d'avoir à remettre la totalité du montant en espèces au propriétaire ou avoir des coûts financiers élevés avec des garanties bancaires.

Cependant, les propriétaires doivent être conscients que si le contrat ne contient pas un certain nombre de points importants, la caution fournie par le garant dans le contrat de bail ne couvre que la durée initiale du contrat et n'est plua valable en cas de renouvellement automatique du contrat, sauf si le contrat en dispose autrement.

En outre, même dans les situations où le garant s'engage également à respecter les délais de renouvellement, sans fixer son nombre dans le contrat, la garantie prend fin lorsqu'il n'y a pas de nouvel accord entre les parties, ou lorsqu'il y a modification du loyer ou que la période de cinq ans s'écoule à compter de la date du premier renouvellement.

Il est donc essentiel que le contrat soit juridiquement valable afin de refléter la volonté réelle des parties. Un contrat de location, avec toutes ses spécificités juridiques, peut présenter bien des surprises sans l'intervention d'un avocat et malgré ce qui « y était écrit ».

Prêt pour trouver la maison de vos rêves ?

Prêt pour trouver la maison de vos rêves ?

Trouvez des maisons à vendre et des locations à long terme sur idealista