Coûts à prendre en compte lors de la location de votre propriété au Portugal

Sabine Peters / Unsplash
Sabine Peters / Unsplash
12 novembre 2019, Rédaction

La location de votre maison de vacances pour le reste de l'année pendant que vous ne l'utilisez pas peut être une source de revenu supplémentaire. Le secteur immobilier portugais est actuellement très dynamique et la demande augmente, dépassant souvent l'offre, de sorte que des loyers plus élevés peuvent être demandés. Mais dans cette équation de location, tout n'est pas profit. Il faut également tenir compte de certaines dépenses connexes.

Si vous souhaitez louer un bien immobilier au Portugal ou si vous envisagez d'investir dans le marché de l'immobilier locatif, la meilleure chose à faire est de vous renseigner sur les coûts auxquels vous devez faire face pour devenir propriétaire. idealista / news a préparé cet article en collaboration avec Doutor Finanças pour vous informer des coûts à prendre en compte avant de louer votre propriété au Portugal.

Droit de timbre et IMI

Pour chaque contrat de location, vous devez payer le droit de timbre (Imposto de Selo). Cela représente 10% d'un loyer mensuel. Le montant doit être versé à l'administration fiscale portugaise après l'enregistrement du contrat.

La taxe foncière municipale (Imposto Municipal sobre Imóveis - IMI), qui correspond à la multiplication du taux de taxe stipulé pour l'année en cours par la valeur de l'actif imposable de la propriété, doit être payée annuellement.

Si la valeur fiscale de la propriété (Valor Patrimonial Tributário - VPT) ou la somme de vos autres propriétés est supérieure à 600 000 euros, vous devez également prendre en compte l'IMI supplémentaire (AIMI). Il s'agit d'une taxe annuelle supplémentaire, connue sous le nom de « taxe Mortágua ». Si la VPT de la propriété (ou de plusieurs propriétés ensemble) se situe entre 600 000 et 1 million d'euros, l'AIMI est de 0,7%. Entre 1 et 2 millions, vous devez payer 1%. Et s'il dépasse 2 millions, l'AIMI est de 1,5%.

IRS impôt sur le revenu

Les revenus provenant de la location sont taxés en fonction de la durée du contrat :

  • Moins de 2 ans : 28%,
  • De 2 à 5 ans : 26%,
  • De 5 à 10 ans : 23%,
  • De 10 à 20 ans : 4%,
  • Plus de 20 ans : 10%.

Coûts de maintenance

Bien que ce ne soit pas une dépense formalisée, l'entretien de la propriété est une dépense qu'il ne faut pas oublier. Des petites réparations aux rénovations, il peut toujours y avoir un besoin d'intervention qui, en fin de compte, incombe au propriétaire.

Frais de copropriété

Si la propriété est un appartement ou un logement dans une copropriété, la liste des dépenses accompagnant le bail doit également inclure les frais de copropriété. En fait, c'est un coût que vous auriez toujours en tant que propriétaire, même sans avoir loué la propriété.

Assurance multirisque

Une assurance multirisque, également appelée assurance habitation, a pour fonction principale de proposer un ensemble de couvertures protégeant les dommages causés à votre propriété et à son contenu.

Cette assurance est obligatoire en vertu de la loi si la maison est une fraction distincte d'un bâtiment divisé en propriété horizontale. Bien que les garanties obligatoires ne concernent que les éléments de protection contre le feu et la nature, nous vous recommandons d’analyser les autres garanties susceptibles de vous protéger contre d’éventuels accidents dans la maison.

Frais d'agence

Si vous souhaitez louer votre propriété avec l'aide d'un agent immobilier, car c'est plus facile et plus rapide, n'oubliez pas qu'il y a toujours une commission en jeu. Considérez si cela vaut la peine de le faire vous-même.

Les expulsions

C'est un coût que personne ne veut avoir, mais vous devriez toujours envisager le pire des scénarios. Il y a 2 étapes qui sont déterminées par la valeur de la procédure spéciale d’expulsion (c'est-à-dire la somme de la valeur des deux ans et demi de revenu et de la valeur du loyer en dette) :

  • si la valeur de la procédure spéciale d’expulsion est égale ou inférieure à 30 000 euros : 25,50 euros
  • si la valeur de la procédure spéciale d'expulsion est supérieure à 30 000 euros : 51 euros

Frais hypothécaires

Si vous avez utilisé une hypothèque pour acheter la maison que vous souhaitez maintenant louer, vous devez inclure tous les frais associés dans ces coûts : les frais mensuels, les intérêts, l’assurance vie et l’assurance multirisques.

Coûts pour les locataires

Pour les locataires, la seule dépense supplémentaire susceptible d'exister en plus du loyer est le versement d'un acompte. L'article 1076 du code civil portugais dispose que le propriétaire peut demander un acompte d'un loyer pouvant aller jusqu'à deux mois du loyer lors de la signature du contrat.

Prêt pour trouver la maison de vos rêves ?

Prêt pour trouver la maison de vos rêves ?

Trouvez des maisons à vendre et des locations à long terme sur idealista